Il n’y a pas plus distinctive que la cuisine marocaine. On peut dire avec certitude que les Marocains sont fiers de leurs plats et de la variété d’épices à leur disposition. J’ai par contre trouvé que les choix offerts dans les restaurants situés dans les endroits touristiques étaient plutôt limités. Toutefois, on peut clairement goûter le Maroc dans leurs plats et la façon de les manger. Et oui, traditionnellement, les Marocains mangent avec leurs mains, tous attablés autour d’un énorme plat qu’ils partagent! J’ai eu la chance de pouvoir apprécier la vraie cuisine et l’expérience du partage dans une adorable famille (Merci les Boumrah!).
Tous les plats sont généralement accompagnés d’un pain rond et plat. Ceux de semoule sont particulièrement bons et goûteux, mais ce ne sont pas ceux qui sont habituellement servis dans les restaurants. En majorité, on peut oublier le beurre et l’huile, qui sont plutôt difficile à trouver.
Pour le déjeuner, on trempe notre pain dans un mélange d’huile d’argan (alimentaire) et de miel. Délicieux!

Couscous, tajine, et kebab

Ce sont les trois principaux plats que vous retrouverez dans les restaurants, apprêtés de quelques façons différentes. Tous sont normalement assaisonnés ou colorés au safran.
Réaliser un vrai couscous marocain prend de la patience. Il doit être cuit en trois étapes, à la vapeur. Donc on le cuit une première fois, on arrête la cuisson, et on recommence, et ainsi de suite. On y ajoute la viande et les légumes au cours de la cuisson. Il en prend quelques heures au total pour arriver à un couscous aussi tendre. On le sert chaud, contrairement à ceux auxquels nous sommes habitués, et on le mange en formant de petites boulettes à l’aide de nos mains. La plupart des familles le mangent le vendredi, journée important de prière. Le plus fameux couscous se nomme  »Couscous aux 7 légumes » et ceux-ci sont la tomate, la carotte, le navet, le chou, l’aubergine, la courgette et la citrouille. On peut aussi y mettre fèves et pois chiches.

Maroc-Cuisine-Couscous

Énorme couscous aux légumes

La tajine est probablement le plat que l’on peut trouver en plus de variété, alors qu’on la sert même pour déjeuner, composée principalement d’oeufs. Tajine, désigne en fait le plat en terre cuite dans lequel on fait mijoter le repas. Cela inclut donc généralement aussi quelques heures de cuisson. Ma préférée est définitivement la tajine de poulet aux citrons confits, pour son goût de citron bien imprégné dans chaque morceau de viande.

Maroc-Cuisine-Tajinecitron

Poulet aux citrons confits, salade de concombre sucré, frites, pain de semoule et salade de tomates pour un bon repas complet à partager

Il y a aussi des tajines de kefta, composée de boulettes de viande hachée, de tomates et d’oeufs. Différent, goûteux et délicieux!

Maorc-Cuisine-Tajinekefta

Délicieuse tajine de kefta

Ensuite, il y a des tajines d’agneau, de poulet, de légumes, de poisson, de boeuf et d’oeufs, aux goûts variés: tomates, pruneaux, olives, abricots, figues et j’en passe.

Le peuple berbère prépare une omelette à son nom, aussi dans une tajine.

Pour faire différent de ces deux plats, on opte pour les brochettes en tout genre (kebabs), généralement servies avec riz ou frites.

Autres spécialités

Les olives! Les meilleures olives que j’aie mangées à travers la Méditerranée se trouvent définitivement au Maroc! Croquantes et épicées, noires, farcies, marinées, il y en a pour tous les goûts. Elles sont si souvent servies comme entrée dans les restaurants que l’on n’a pas besoin d’en acheter. Il est toutefois possible de s’en procurer dans les marchés.

Si on veut essayer quelque chose de différent, on opte pour la pastilla au poulet. La viande, sucrée dans un mélange de cannelle et d’amandes est enrobée dans une pâte très mince, croustillante et saupoudrée de sucre à glacer joliment disposé en losanges. Excellent pour les adeptes du sucré-salé!

Dans quelques rares endroits, on peut trouver la tangia, plat de viande mijotée pendant de longues heures dans un pot spécial en terre cuite.

Pour le poisson et les fruits de mer, on se dirige vers Essaouira, d’où s’approvisionne une bonne partie du pays. Ici, les produits de la pêche sont offerts dans la plupart des restaurants et on est certain d’y obtenir la fraîcheur.

Maorc-Cuisine-Frituredepoisson

Friture de la mer… Calmars, crevettes, sole et dorade

La plupart des plats de viande et poisson sont accompagnés de salade marocaine, un mélange de tomates, d’oignons et de concombre nappé d’huile d’olive.

Sur le pouce

Cette odeur a tout de suite capté mon attention. J’ai dû essayer ces escargots que l’on retrouve un peu partout à travers le pays. Cuits dans un bouillon additionné d’un mélange d’épices, avec leur carapace, ils sont vraiment tendres et goûteux! On les retire de leur maison à l’aide d’un cure-dents. On boit ensuite le bouillon dans lequel ils ont été cuits.

Maroc-Cuisine-Escargots

Escargots et leur bouillon

Des marchands de dattes fraîches et de noix sont aussi présents sur la place publique et offrent une qualité exceptionnelle.
Pour 1 dirham, on déguste une poire cactus bien juteuse, découpée sur place par le marchand.
Et bien sûr, on ne peut passer à côté des jus frais pressé, d’orange, citron, de pommegrenade ou de pamplemousse. À Casablanca, on retrouve les meilleurs jus de fruits frais qui sont mélangés avec un peu de lait. Un délice! Avocat, banane, poire, fraise, pomme, orange, et j’en passe! On retrouve des jus similaires à ceux-ci en cherchant bien dans les petits dépanneurs ici et là, mais il sont souvent affichés sur une feuille et écrit à la main.

jus casablanca

Jus au lait mélangé, sublime!

Une petit dose de sucre

Dans la rue, on trouve aussi plusieurs stands de crèpes à la française. Banane, nutella, miel…. La crème glacée se vend aussi à des prix très abordables et en plusieurs délicieuses saveurs! Dans les marchés ou les pâtisseries, on trouve des desserts de toutes sortes. Biscuits secs en dizaines de variétés, comme ceux aux amandes ou la corne de gazelle.

On peut goûter au chebakia, dessert traditionnel du ramadan, disponible tout de même tout au long de l’année. Le goût vraiment unique de la pâte à base de plusieurs ingrédients spéciaux tels l’eau de fleur d’oranger, l’anis, la cannelle et plusieurs autres, frite, et recouverte de miel et de graines de sésame, est assez surprenant.

En cuisine traditionnelle, on goûte à une étonnante salade de concombre rapé au sucre, servie lors du repas.

 

La saveur unique et l’odeur des plats fumants du Maroc vous invite à découvrir quelque chose de très différent, presque impossible à trouver par chez nous. Alors si vous êtes de passage, n’hésitez pas à découvrir cette cuisine confort, qui rassemble les gens!

À propos de... Voir tous les articles Site web de l'auteur

Julie

Je suis une globe-trotteuse québécoise, et je vous invite à prendre avec moi un billet pour le monde! Un monde de rêves, un monde de découvertes, un monde de passions, d’aventures et de rires! Partagez mon envie de VIVRE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *