Turquie de l'ouest - Pamukkale

À partir d’Istanbul, si on désire faire une visite de l’ouest de la Turquie, il est bon de savoir que c’est très facile de le faire par soi-même plutôt que de payer des forfaits hallucinament chers. Les compagnies d’autobus sont nombreuses, leur prix très abordable et leur service exemplaire. De plus, le côté accueillant et bienveillant des Turcs fait que l’on se retrouve partout très rapidement. On peut donc commencer par prendre le traversier au port Yenikapi vers une ville de l’autre côté de la mer Marmara et ainsi se sauver les quelques heures d’autobus que cela prend pour la contourner. De notre côté, nous sommes allées vers Bandirma. De là, nous avons pris l’autobus pour la grande ville d’İzmir.

İzmir

Cette grande ville côtière ressemble à pas mal toute grande ville qui allie modernité et structure européenne. Pour ma part, je n’ai pas eu de coup de coeur pour cette ville où les gens s’empressent d’aller travailler et où le traffic et les taxis s’entassent dans les rues.

Izmir

Izmir- Grand boulevard bondé

Il est quand même agréable de faire une balade le long de l’eau, et de passer jeter un coup d’oeil à la tour de l’horloge.

La tour de l'horloge

La tour de l’horloge

Le lieu que j’ai préféré est le très vaste parc Kültür où se tient une foire et plusieurs événements tout au cours de l’année. Il y a une superbe piste pour les coureurs, et un joli lot de fontaines, superbes arbres et bancs pour se relaxer.

Izmir - Parc Kültür - Belle piste de course

Izmir – Parc Kültür – Belle piste de course

Pamukkale

Le site renommé de Pamukkale, dans la province de Denizli, est une des choses très exceptionnelles que l’on doit voir dans une vie. Il faut se rendre dans la ville du même nom qui signifie «château de coton» et entrer sur le site pour le coût de 25 TL (12,50$). Le blanc du calcium rappelle la neige, mais c’est pourtant une substance très solide qui a formé de superbes piscines naturelles.

Assise sur une des piscines naturelles du site de Pamukkale

Assise sur une des piscines naturelles du site de Pamukkale

La légende veut qu’une jeune femme qui était très laide et qui n’arrivait pas à se trouver de mari dû à cela aurait tenté de mettre fin à ses jours en sautant du haut de ce site. Elle serait atterie dans une de ces piscines dont le fond est composé de boue verdâtre. Un homme la retrouva et la crut morte. Mais elle se réveilla et il fut ébloui par sa beauté. Ils tombèrent alors en amour et se marièrent. Depuis, les femmes croient que si elles s’enduisent de la boue de ces sources d’eau, elles acquériront une beauté légendaire.
On peut donc monter le chemin et profiter d’une petite baignade pour s’enduire de cette boue magique. La seule chose que j’ai trouvé dommage est qu’il me semble que plusieurs de ces bains thermaux se sont taris avec le temps. Il paraîtrait que l’emplacement des sources d’eau changent à chaque année.

Préparation à acquérir une beauté exceptionnelle

Préparation à acquérir une beauté exceptionnelle

Tout en haut, on peut visiter la cité antique de Hiérapolis, des ruines qui s’étendent sur quelques kilomètres avec la nécropole à son plus haut point.

Ruines sur le site de Hiérapolis

Ruines sur le site de Hiérapolis

On peut aussi se baigner dans la piscine antique, qui est une source d’eau thermale provenant des roches pour un supplément de 30 TL (15$). Il paraîtrait que Cléopâtre s’y serait baigné et que l’eau apporterait la jeunesse éternelle.

Piscine antique - Pamukkale

Piscine antique – Pamukkale

Dans la ville, il y a plusieurs petits restaurants agréables et certains offrent une vue imprenable de nuit sur le site. Il peut être agréable de se promener un peu, mais il n’y a pas grand chose à faire si on prévoit rester plus de deux jours.

Kuşadası

La ville portuaire de Kuşadası est un endroit très plaisant à visiter pour son ambiance et sa communauté. En se promenant sur les rues de pavés, on découvre plusieurs restaurants offrant des spécialités diversifiées. J’ai apprécié un restaurant où l`on peut manger d’excellents plats flambés servis sur la flamme. On peut aussi se promener sur le bord de l’eau et admirer la vue qui donne sur l’île de Samos ou sur la côte de la Turquie. Plus éloigné du centre-ville, il y a un méga parc de glissades d’eau (Aqua Fantasy Land) ainsi qu’une magnifique plage presque privée où j’aurais bien aimé faire un tour si j’en aurais eu le temps. Nous sommes plutôt allées relaxer sur la plage Ladies Beach, dans l’eau très agitée de la mer Égée. C’était plutôt bondé et pas super propre.

Plage Ladies Beach

Plage Ladies Beach

On peut ensuite descendre plus loin aller voir Bodrum où les superbes villes du sud de la Turquie mais nous en avons plutôt profité pour prendre le ferry vers les îles grecques.

 

À propos de... Voir tous les articles Site web de l'auteur

Julie

Je suis une globe-trotteuse québécoise, et je vous invite à prendre avec moi un billet pour le monde! Un monde de rêves, un monde de découvertes, un monde de passions, d’aventures et de rires! Partagez mon envie de VIVRE!

2 CommentairesLaissez un commentaire

  • Malade les bancs de sels! As tu réussie à acquérir une beauté encore plus légendaire? lol Tu me manques!!! Faut que tu nous parles des îles grecques avant de commencer à nous parler d’Asie. J’attends avec impatience ton rendez vous skype xxx bisoux

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *